La fraicheur et le goût près de chez vous !

Eric DALOU

Total : 0,00 €
0 article

Foire aux vins - Automne 2015 - Accord mets et vins - Chef GOUJON


 

Un drive fermier pour des produits de qualité

Midi Libre Béziers - 13 octobre 2014

 

Sur internet, le poulet s'achète en un seul clic

Midi Libre Béziers - 13 octobre 2014


  

Poulardes et Chapons de Noël sont en route

Midi Libre Béziers - 13 octobre 2014


 

Point de Vue - Janvier 2014

GILLES GOUJON - Le petit dernier des trois étoiles

Les bonnes adresses de Gilles GOUJON
FROMAGES DE CHEVRE ET OEUF: La ferme Carrus, Jean-Baptiste Gaschard, 11220 Mayronnes
FROMAGES ET YAOURTS DE BREBIS: Jean Gabriel et Chantal Donnet, 13, avenue de la Matte, 11220 Villetritouls
CHARCUTERIE: Eric Delgado, avenue Albigeois, 81320 Murat-sur-Vebre
BOUCHERIE, CHARCUTERIE, TRAITEUR, CONSERVES, SALAISONS: maison Romand Salette, 26, avenue Général-de-Gaulle, 11150 Bram
VOLAILLES: Eric DALOU chemin de Luch Route de Narbonne 34500 BEZIERS
LEGUMES, melons première fleur et truffes: William Saury, chemin de Saint-Martin, 11200 Saint-André de Roquelongue
HUITRES: Tarbouriech, mas de Montpénèdre, 34340 Marseillan
HUILE D'OLIVE: Patrick Maux, l'Olivette l'Or des Maux, avenue des Fossés, 11160 Villeneuve-Minervois
VIN: la Voulte Gasparets, 11200 Boutenac
Les Ollieux Romanis, les Ollieux, 11200 Montseret
Domaine Serres-Mazard, cellier Saint-Damien, 11220 Talairan

Midi Libre BEZIERS - Décembre 2013

Pintades et Poulardes courent après le chapon

FESTIVITES : Pour le producteur de volailles, Eric DALOU, Noël commence dès juin avec l'arrivée des poussins et des pintadeaux.

 
 

Midi Libre Béziers - Décembre 2013

Le maraichage pour valoriser le fumier

Eric DALOU, volailler, depuis 1987, est aussi maraicher.
Je le suis devenu pour valoriser le fumier produit par mon élevage. Difficile de l'écouler.
Choux, poireaux, carottes, salades, courges, navets et autres légumes de saison sont nourris de cet engrais naturel sur quatre hectares, sur les six que compte l'exploitation agricole biterroise.
Je voulais aussi proposer à mes clients un panier complet diversifié : volaille et légumes.
Pour les fruits et certains légumes, l'agriculteur fait appel à des producteurs locaux. Toute cette propduction se retrouve à la vente sur les marchés de Lézignan-Corbières, Narbonne te le Cap d'Agde. Et bientôt, au printemps, dans la boutique qu'Eric Dalou va construire sur son exploitation route de Narbonne.

Le Monde décembre 2013

Un festin de chef à 10 euros par convive

LE MONDE | 22.12.2013 à 17h03 • (Fontjoncouse (Aude), envoyé spécial)
A quelques jours de Noël, combien sommes-nous à scruter, perplexes, le fond de notre porte-monnaie ? Pas question pour autant de renoncer au traditionnel repas de fête. A moins de 10 euros par convive (sans les vins), il est possible de faire des merveilles. Les conseils d'un grand chef s'imposent. A Fontjoncouse, dans l'Aude, village perdu dans les collines des Corbières, Gilles Goujon fut lontemps le deux-étoiles le moins cher de France. À la tête de son Auberge du Vieux Puits, il s'est battu dix-huit années durant pour décrocher l'une après l'autre ses trois étoiles au Michelin.

Aujourd'hui, on vient de toute l'Europe pour déguster son fameux œuf de poule « pourri » de truffes servi sur une purée de champignons, briochine tiède et cappuccino, le tout sous une râpée de truffe d'Alba... Les soirs d'hiver, alors que le village est couvert de neige , on entre se réchauffer dans son auberge, comme dans un conte d'Alphonse Daudet. Tintement des tournebroches, fracas des casseroles, choc des cristaux remués dans l'apprêt du repas... Des effluves de truffes embaument la salle à manger où crépite un feu de cheminée.
Le marché de Lézignan-Corbières (Aude) est l'un des plus beaux du Languedoc-Roussilon. Nous y retrouvons notre homme, un mercredi matin. Devant les étals de potirons, de volailles, de clémentines corses et de fromages de chèvre des Corbières, il exulte, tâte, hume, goûte et embrasse ses fournisseurs préférés.

Découvrez les recettes du menu : Entrée, plat, dessert : trois recettes de fêtes à prix cadeau
...
PINTADE, À CUIRE EN PLUSIEURS FOIS
Pour le plat de résistance, pas d'hésitation, notre chef choisit une belle pintade grasse élevée et nourrie au maïs pendant six mois par Eric Dalou, près de Béziers. « Dix-huit euros pour deux kilos. C'est un beau produit. Avant de la rôtir, je vais la farcir avec des dattes, des noix et des poires tapées qui vont lui apporter du parfum. Un clin d'œil aux fruits du mendiant. »
Déglacés avec de l'eau, une cuillère d'huile de noix et un jus de citron, puis mijotés à la casserole avec les abats de la pintade et quelques mini-choux de Bruxelles, ces fruits gorgés de jus composeront un accompagnement goûteux et coloré. Le conseil du chef ? « Cuire la pintade en plusieurs fois, en la laissant reposer entre chaque temps, ce qui permettra de la garder moelleuse et croustillante. » Coût total : 31,50 euros, soit 5,25 euros par personne.
...
Auberge du Vieux Puits, 5, avenue Saint-Victor, à Fontjoncouse (Aude). Tél. : 04-68-44-07-37 Aubergeduvieuxpuits.fr

Midi Libre Narbonne Juillet 2012

Les bonnes adresses des grands chefs

SID MOKHTARI 09/07/2012, 17 h 52
Gilles Goujon est le chef de l’Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse, trois étoiles au Michelin depuis 2010. (PIXNAR AUDREY MARTY)
Les circuits courts sont en pleine effervescence. Ce mode de distribution implique aucun, voir un ou deux intermédiaires entre producteur agricole et consommateur. Cette proximité est aussi géographique avec des distances limitées à 150 km. Vins, fruits et légumes, viandes, poissons, coquillages, miel... sont vendus à la ferme, sur les marchés ou par Internet.
Et si les producteurs ne sont pas tous certifiés “bio”, ils s’en approchent. Trois grands chefs du Narbonnais expliquent pourquoi ils plébiscitent les circuits courts et révèlent leurs bonnes adresses. Pourquoi ne pas profiter des vacances pour se convertir à ce mode de distribution plus durable ?

Gilles Goujon à Fontjoncouse
Trois étoiles au Michelin depuis 2010, le chef de l’Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse se fournit, dans sa commune, en œufs chez Jean-Baptiste Gasque et en pain chez Alain Berné.
Les fruits et légumes viennent de William Saury à Saint-André et les volailles d’Éric Dalou à Béziers. Le marché du mercredi à Lézignan est aussi, pour Gilles Goujon, une mine de bons produits frais.
Les circuits courts, ce sont des produits authentiques et de grande qualité. Et en plus, c’est bon pour la santé et pour la planète !, insiste le gastronome.
Il encourage les consommateurs à faire comme lui, même si cela peut demander plus de temps et être moins commode qu’en grande surface où tout est à portée de main...


Retour en haut
© 2017 APCA. Tous droits réservés.